Se loger...

    ...les quartiers sympas de Rio

Pour profiter pleinement de son séjour à Rio, il faut être dans la Zona Sul. Premièrement parce que vous longez 15 kilomètres de plages mythiques. Ensuite, c'est plus vivant que Barra da Tijuca ou Recreio qui ont eux aussi leurs grandes plages, mais moins de bars et boutiques, beaucoup de résidences fermées et protégées appelées les condominios. Enfin, parce que c'est sécurisé, même s'il faut toujours rester vigilant... Petit aperçu des quartiers sympas...

Copacabana & Leme

 

C'est le quartier le plus convoité par les touristes, pour sa célébrité autant que pour ces avantages : tout près de la plage, très bien desservi par les transports, safe, animé, proche tous commerces... On a l'impression d'être au coeur de Rio. Les rues sont toujours animées, même de nuit. Leme, c'est le bout de Copacabana, apprécié par les locaux pour son calme (rue en impasse). Les postes de secours sont numérotés (1 tous les km) en partant de Leme.

Ipanema & Leblón

 

Ipanema est la nouvelle Copacabana, plus à la mode pour les Cariocas car la population de Copa se fait vieillissante. Niveau hébergement, c'est un peu plus cher que Copa et on retrouve les mêmes avantages, proximité transports & commerces, bien que ce soit des quartiers plus résidentiels que Copacabana. Le "jardim de Allah", cours d'eau reliant le lac à la mer, marque la délimitation Ipanema-Leblón.

Flamengo & Botafogo

 

Ces quartiers qui ont donné leurs noms aux célèbres équipes de foot de Rio sont assez à la mode. On y trouve des logements un peu moins chers et l'ambiance est moins touristique qu'à Copa, tout en restant safe et proche de tout. En empruntant l'Aterro do Flamengo, imaginé par les grands urbanistes modernistes des années 60, vous êtes rapidement à Copacabana en métro, bus, taxi ou vélo. Les plages sont dans la baie de Guanabara et servent de marina. Si vous logez sur le front de mer, vous n'allez pas vous lasser de la vue sur le Pain de sucre...

Catete & Gloria

 

A l'époque où Rio de Janeiro était la capitale brésilienne (avant 1960) Catete et Gloria étaient des quartiers importants, logeant le président et de nombreux politiques. Après ce transfert, ils furent délaissés et leur riche patrimoine architectural mal conservé. Un charme particulier se dégage des façades coloniales. De nos jours, ce sont des quartiers étudiants où l'on trouve des auberges ou petits hôtels abordables et originaux, tels que Easygoing Hostel, Baron Garden ou Art Hotel.

Lapa & Centro

 

Ce sont deux quartiers qui se donnent le relais : le centre des affaires s'anime toute la journée et Lapa le soir et toute la nuit. Ils sont des solutions pas trop chères si vous ne venez pas à Rio pour dormir! Proche de tous commerces et du métro Cinêlandia, on repère facilement le quartier grâce aux arcs de Lapa, l'aqueduc blanc qui passe au-dessus de la Place Cardeal Câmara, avec la cathédrale et les buildings contemporains en arrière plan.

Santa Teresa

 

Une colline pleine de charme à l'âme bohémienne. On y va sans crainte mais on évite quand même les rues désertes. On a l'impression d'être à Lisbonne, surtout avec le bondinho, petit tramway qui passe sur les arcs de Lapa pour desservir Santa. Si vous voulez monter à pied, misez sur de bonnes cuisses! Vous serez récompensés par des vues incroyables, en particulier de nuit. Plusieurs bonnes adresses hébergements et gastronomie.

Favelas "pacifiées"

 

Au vue du phénomène qui consiste à réinvestir les favelas pacifiées de la zone sud, vous vous demandez peut-être : puis-je louer une chambre à Vidigal ou Babilonia, par exemple ? Deux réponses, à vous de décider quelle est la bonne : 

Cécile : Oui, la police militaire (PM) garde la zone, vous pouvez louer un logement dans la favela pacifiée si vous êtes jeunes (parce qu'il faut monter!) et entre potes. Oubliez l'idée pour une famille ou pour des personnes d'un certain âge. Prendre les précautions élémentaires : pas beaucoup d'argent sur soi, pas d'iPhone ou bijoux qui attirent l'attention... et surtout parler au moins "portugnol". Moins vous savez portugais, plus vous êtes vulnérable !
Marcelo : très difficile pour un touriste de savoir comment se comporter dans la favela, soyez toujours accompagné d'un local.

Favelas "pacifiées"

 

Au vue du phénomène qui consiste à réinvestir les favelas pacifiées de la zone sud, vous vous demandez peut-être : puis-je louer une chambre à Vidigal ou Babilonia, par exemple ? Deux réponses, à vous de décider quelle est la bonne : 

Cécile : Oui, la police militaire (PM) garde la zone, vous pouvez louer un logement dans la favela pacifiée si vous êtes jeunes (parce qu'il faut monter!) et entre potes. Oubliez l'idée pour une famille ou pour des personnes d'un certain âge. Prendre les précautions élémentaires : pas beaucoup d'argent sur soi, pas d'iPhone ou bijoux qui attirent l'attention... et surtout parler au moins "portugnol". Moins vous savez portugais, plus vous êtes vulnérable !
Marcelo : très difficile pour un touriste de savoir comment se comporter dans la favela, soyez toujours accompagné d'un local.

logo sans fond.png
Agence VOYAGEZ RIO
Cécile LE GUILLY  | Marcelo REIS
cecile.lg@wanadoo.fr
(+55 21) 99013-5692
CNPJ : 23.541.749/0001-41
Guide Cadastur : 19.029006.96-8
Notre communauté
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • TripAdvisor - White Circle